Obésité: et si on en parlait?

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, l’obésité se définie comme «un excès de masse grasse qui entraîne des conséquences néfastes pour la santé». Il s’agit aujourd’hui, la première épidémie sur le plan international entrainant une surmortalité.

Les causes de l’obésité

Il existe plusieurs causes responsables de l’obésité dont les premiers sont relatifs à l’alimentation, en effet, une mauvaise alimentation trop grasse, trop sucrée, trop salée et surtout en trop grande quantité mène souvent à un surpoids ou à l’obésité.

En période sédentaire, nous consommons plus d’aliments caloriques qui seraient dangereuse pour l’organisme.

La nature médicale:

Aujourd’hui, il est prouvé que l’hérédité est responsable du surpoids et de l’obésité. En effet, un sujet à plus de risque de prendre du poids si son entourage est en surpoids ou obèse.

Les troubles psychologiques

Les troubles psychologiques sont également une cause d’obésité très fréquente.

Si aucun médicament n’est à l’origine d’une prise de poids, certains traitements médicaux modifient la satiété et devrait être associées à une bonne hygiène de vie pour ne pas engendrer de surcharge pondérale comme la pilule contraceptive ou les traitements de la ménopause.

La cause sanitaire:

Un enfant de moins de 3 ans à plus risque d’être affecté par l’obésité du fait de son exposition aux produits toxiques utilisés dans les jouets et autres équipements en plastique.

Quelle solution pour l’obésité?

Au profit d’un homme ou une femme qui présente un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 40 kg/m² ou supérieur à 35 kg/m² et associé à une maladie comme le diabète, une hypertension artérielle, ou un syndrome d’apnées du sommeil, la chirurgie de l’obésité est recommandée.
En effet, la notion «chirurgie bariatrique» est liée à un ensemble d’options chirurgicales dont les résultats sont souvent satisfaisants en termes de perte d’excès de poids.
Cependant, le patient ne doit recourir à la chirurgie d’obésité qu’après un échec d’un traitement médical qui correspond à une suffisante perte de poids, voire l’absence de maintien de la perte de poids.

Quelles options en termes de chirurgie d’obésité?

Le choix d’une technique de chirurgie bariatrique, dépend de plusieurs facteurs, à savoir, le degré d’obésité, les motivations du patient ou l’état général de sa santé. Sachant, que les praticiens privilégient l’approche nutritionnelle pour la conservation de l’indice de masse corporelle en deçà des critères d’obésité.

By-pass gastrique

Une modification du circuit de l’alimentation afin de ralentir le passage des aliments ainsi que la diminution du volume de l’estomac au profit d’une d’excès de poids de 70 à 75% en moyenne.

Anneau gastrique

La pose d’un anneau gastrique, se base sur l’installation d’un anneau en silicone modifiable sur l’estomac pour réduire son volume.

Sleeve gastrectomie

Une élimination de deux tiers de l’estomac ainsi que sa transformation en un tube dans un objectif de diminution de la capacité alimentaire d’un patient obèse qui va bénéficier d’une perte de 50 à 60% de l’excès pondéral.

Plicature gastrique

Une procédure restrictive de réduction de la taille de l’estomac et limitation du volume de la nourriture mangé sans diminuer l’absorption de nutriments.
Après avoir mangé une petite quantité d’aliments, le patient va se sentir rassasiée très rapidement pendant plusieurs heures. De plus, la plicature Gastrique entraîne une diminution de l’appétit.

Ballon gastrique

Une récente technique indiquée à toutes les tranches d’âge et qui consiste à introduire un ballon en silicone rempli de sérum physiologique dans l’estomac afin de réduire la taille de l’estomac.
Les spécialistes de la chirurgie bariatrique, estiment qu’un patient obèse peut perdre jusqu’à 25 kilos dans une période de 6 mois.