La chirurgie esthétique dans le monde: les chiffres

Chaque année partout dans le monde, 33,8%: 3,074 millions opérations de chirurgie esthétique non chirurgicales concernent les injections d’acide hyaluronique pour combler les rides et 22,5%: 2,046 millions sont liées aux injections de botox en vue de les atténuer. Des statistiques de 2010.

La chirurgie esthétique en plein essor.

opération de chirurgie esthetique

D’après une étude de l’International society of aesthetic surgery publiée en 2010 après une analyse sur un intervalle de 15 ans, 18 millions interventions esthétiques sont chaque année comptablisées dans le monde.

Le nombre de chirurgiens esthétiques dépasse 30 000 chirurgiens plasticiens titulaires de certificats ou équivalents nationaux; 6 000 aux USA, 5 000 au Brésil, 2 000 en Chine et en Inde. En France, leur nombre est inférieur à 1 000 spécialistes malgré qu’elle soit un des pays les plus enclins aux interventions de la chirurgie esthétique, mais de très loin derrière les USA et le Brésil occupant respectivement la première et la troisième marges du podium mondial et avec 3,3 et 2,5 millions d’opérations par an.

En France, on ne dénombre que 511 000 opérations par an.

La meilleure clinique de chirurgie esthetique en tunisie

Au palmarès des tendances.

Pendant longtemps, ont à cru que l’augmentation mammaire était la chirurgie esthétique la plus pratiquée partout dans le monde. Cependant, c’est la lipoaspiration qui figure en téte du podium avec 18,8 % de l’ensemble des actes de chirurgie esthétique tous pays confondus.

augmentation mamamire

Quant à l’augmentation mammaire, elle occupe la deuxième place derrière la liposuccion: elle concerne 17 % des procédures dans le cadre d’un marché international des prothèses mammaires qui s’élève à 570 millions € et une hausse de 7% par an pour la période 2010 – 2014.

La troisième place est occupée par la blépharoplastie: la chirurgie esthétique des paupières qui représente un taux13,5 % de l’ensemble des opérations chirurgicales.

Quant à la rhinoplastie, elle représente 9,4 % des procédés alors que le part de abdl’ominoplastie est de 7,3 %.

Qu’en est-il des actes esthétiques non chirurgicaux?        

  • Ces dernières années, les spécialistes en chirurgie esthétique sont de plus en plus sollicités par une patienté qui veut faire actes esthétiques non invasifs. Il s’agit d’une devenue aujourd’hui très fréquente: un témoignage des progrès en termes d’innovation autant de la chirurgie esthétique que la médecine esthétique.
  • Les actes de la médecine esthétique les plus populaires sont les injections de la toxine botulique et de l’acide hyaluronique dans le cadre d’un marché international de produits de comblement qui représente un chiffre d’affaires de  250 millions d’Euros par ans.
  • S’agissant des injections d’acide hyaluronique, elles représentent 33,8 % du total des procédés esthétiques avec un nombre de procédures de 3,074 millions de séances d’injections de ces produits chaque année: un chiffre de 2010.
  • Quant aux injections de la toxine botulique: Botox, elles représentent un taux de 22,5 % de l’ensemble des actes esthétiques; 2,046 millions séances d’injections effectuées chaque année. En effet, le marché de Botox s’élève à 570 millions d’Euros avec une hausse annuelle de 16% entre 2012 et 2016.

Il faut noter que les USA, l’Allemagne, la Chine, la Hongrie, le Brésil, le Mexique, le Japon, l’Inde et la Corée du sud sont les pays les plus enclins aux procédés esthétiques non chirurgicaux.