Une pathologie fréquente qui génère une honte; la gynécomastie est l’hypertrophie de la poitrine masculine. La chirurgie esthétique en Tunisie propose la correction adéquate en fonction de la cause; graisseuse, glandulaire, mixte.

La nécessité de détecter la cause de l’hypertrophie de la poitrine masculine:

Ces hommes avec des seins sollicitent la chirurgie esthétiqueIl faut toutefois effectuer une mammographie pour confirmer le diagnostic car les autres causes représentent des contres indications.

L’excès hormonal est, par exemple, une cause qui ne peut pas être traité par la chirurgie esthétique. De même que la gynécomastie physiologique chez l’adolescent (excès d’œstrogènes) qui peut être transitoire et disparait sans demander une chirurgie. Les seins chez les hommes peuvent apparaitre à cause des effets secondaires de certains médicaments, drogue et alcool. Dans ce cas la conséquence ne peut disparaitre qu’en évitant la cause.

La correction de gynécomastie glandulaire en Tunisie:

L’hypertrophie de la poitrine masculine peut être causée par l’excès de glande mammaire: ce qui implique le retrait de la glande mammaire afin d’aplatir la poitrine. Une incision se fait, donc, autour de l’aréole pour effectuer l’ablation. Les résultats de l’exérèse sont définitifs.

La correction de la gynécomastie causée par l’obésité:

La correction du pseudo gynécomastie (adipomastie) due à l’accumulation des graisses se fait par la liposuccion des amas graisseux sous-cutanés. Le diagnostic est visible à l’œil nue; la poitrine est molle tandis que la gynécomastie glandulaire génère des seins durs.  L’élimination des graisses peut être associée à  mini-lifting pour rétracter la peau relâchée des patients âgés. Le résultat est définitif, cependant il faut surveiller la prise de poids qui peut déclencher la reformation des graisses.

Traiter une gynécomastie mixte:

Le diagnostic peut révéler une double cause; excès de graisse et hypertrophie glandulaire. La réduction mammaire chez l’homme dans ce cas, réunit les deux techniques opératoires. Le chirurgien commence par la liposuccion afin d’évacuer les graisses puis effectue une incision qui lui permet d’extraire la glande mammaire.