Greffe de cheveux

En réalité, il existe plus qu’une technique de greffe de cheveux dont le choix dépend de certaines indications, en effet, la calvitie diffère chez les femmes et les hommes selon son origine.

1-Greffe FUE, La greffe sans cicatrice.

La «Follicular Unit Extraction», est la dernière génération en greffe de cheveux.

Elle se distingue, par l’optimisation des différentes phases de la procédure de  greffe de cheveux.

Indiquée pour les hommes que les femmes et permet de retrouver une belle densité sans cicatrice après une seule séance de greffe.

Le praticien, prélève des unités folliculaires une par une sans laisser de cicatrice sur la nuque avant de les réimplanter sur les régions dégarnies du crâne, les sourcils et la barbe.

2-Greffe de cheveux FUT:

Il s’agit, de la technique de référence en greffe de cheveux.

Elle apporte, une importante quantité en termes d’implants capillaires par le traitement d’importantes zones dégarnies.

La technique de la bandelette, consiste à prélevée une bandelette sur le cuir chevelu à partir d’une zone donneuse avant qu’elle ne soit découpée minutieusement en unités folliculaires pour respecter l’intégralité des cheveux prélevés.

Ensuite, une implantation capillaire est effectuée avec un apport de 1000 à 5000 cheveux par séance.

3-La greffe de la barbe.

Parfois, la densité naturelle de la barbe est insatisfaisante pour afficher une barbe régulière et suffisamment fournie.

La greffe de la barde, permet de retrouver une barbe parfaitement dessinée avec une moyenne de 1000 à 1500 greffons.

4-La greffe des sourcils.

La FUE, permet de densifier ou rectifier la ligne des sourcils avec un résultat esthétiques très naturel pour une femme insatisfaite de la forme et densité de ses sourcils qui seraient dessinés, fournis et vont repousser naturellement avec un nombre qui peut atteindre de 150 à 300 greffons sur chaque sourcil.