Le recours à la chirurgie esthétique est généralement le fruit d’une longue réflexion qui se conclut par le passage à l’acte : la prise de rendez-vous.

Néanmoins, en contact avec le médecin et informé sur les tous les détails de la chirurgie esthétique, un nouveau temps de réflexion est bien souvent nécessaire : il s’agit du délai de réflexion entre la première consultation et la concrétisation, c’est-à-dire l’opération de chirurgie esthétique.

Ce délai est valable pour toutes les opérations esthétiques : chirurgie mammaire, chirurgie du corps, chirurgie du visage ou la chirurgie d’obésité etc.

Le délai de réflexion : une obligation légale

Dans le cadre de la législation en cours en France, le délai de réflexion s’étale sur 15 jours minimum et peut être étendu selon les besoin du patient.
Le délai se déclenche automatiquement au moment de la réception du devis détaillé par le patient. Même si c’est le patient qui le demande la longueur du délai ne peut pas être réduite à moins de 15 jours.

delai-reflexion-chirurgie-esthetique

Les avantages du délai de réflexion en chirurgie esthétique

Avec toutes les informations en main, il est nécessaire pour le patient de repenser et de réfléchir avec un angle nouveau sur sa décision d’avoir recours à la chirurgie esthétique.
En effet, véritable investissement financier pour de nombreux patients, ces derniers doivent être surs de leur décision.
La visualisation des résultats via modélisation 3D remet permet de se projeter et de faire une introspective afin de voir si la partie qui va subir l’opération a réellement besoin d’être modifiée.
Durant cette période, il est aussi possible de consulter un autre médecin et de faire appel à un second avis afin de conforter ou non son premier choix en termes de médecin et d’avis médical.